Challenge Auvergne à Fourilles : la dernière petite… avant les grandes

Une semaine après la Coupe d’Auvergne, nous revoilà en Auvergne pour une manche du Challenge Auvergne UFOLEP à Fourilles ("grande ville" la plus proche : Saint-Pourçain… vous ne connaissez pas !!! rires… bon bah après c’est Moulins ou Clermont-Ferrand).
L’objectif ici est d’effectuer ma dernière course de préparation avant les vraies échéances, à commencer par le Morvandiau dans deux semaines (16 mars).
Comme la semaine passée, le temps n’est pas très en adéquation avec l’hiver dans lequel nous sommes encore supposés être. Il fait à nouveau une quinzaine de degrés, soleil, terrain sec et un peu de vent cette fois.
La raison pour laquelle j’ai choisi cette course plutôt que Montargis initialement prévue sur mon programme est qu’on m’a annoncé un circuit avec une belle bosse et de sympathiques single-tracks. Le tour de reconnaissance effectué à l’échauffement confirme ces propos : une belle bosse au départ suivi d’une longue partie roulante et un retour vers l’arrivée fait de longs passages assez techniques, le circuit comporte tout ce qu’il faut pour prendre beaucoup de plaisir !

Détail très agréable du week-end, Caroline est présente en spectatrice (elle reprendra sa saison à Vézelay le 24 mars) avec notre petite Granny (une petite Westie comme on peut en voir dans les pubs "Caesar") qui n’a aucune idée de ce pourquoi nous sommes là… pour elle c’est juste une bonne occasion de tirer sur la laisse (rires…) ! Egalement présents, deux de mes collègues du bureau d’études de chez Look dont cela sera la première course avec leurs nouveaux vélos. Bonne ambiance donc🙂 !

Je vous parle un peu de la course quand même qui à ma grande satisfaction connaîtra un scénario des plus limpides : je pars seul dans la première bosse et effectue les quatre tours seuls pour rejoindre la ligne d’arrivée avec un peu plus de cinq minutes d’avance sur le second. Sans réelle concurrence, je me suis concentré à parcourir les trois derniers des quatre tours dans le même temps (après un premier tour toujours un peu plus rapide, départ oblige) et à cinq secondes près je m’y suis tenu : 19mn55s par tour en moyenne, soit une course au final très courte en deçà des 1h20mn.
Au rayon des infos diverses et variées :
– le vélo s’est une fois de plus superbement comporté, merci donc à Look, à l’ensemble de mes partenaires et un peu à mon porte feuille aussi de mettre à ma disposition cet exceptionnel matériel !
– malgré le fort pourcentage de single-tracks sur ce circuit, je n’ai que très peu été gêné par les coureurs à qui je prenais un tour, merci à eux pour leur sportivité également.
– et le meilleur pour la fin, merci aux personnes mal informées qui ont fait circuler l’info comme quoi j’étais numéro 8 français en VTT. Le temps d’un jour je me suis donc vu enfin parmi ce top 10 qui me fait tant rêver (rires !!!). Mais je pense qu’un démenti s’impose : mon numéro de dossard officiel FFC pour toute la saison 2008 est le 134, bien loin d’un numéro parmi les dix premiers. Certes ce 134 ne reflète pas tout à fait mon niveau puisque j’ai souvent donné la priorité aux courses à l’étranger depuis deux saisons, ne marquant pas forcément de gros points en France. 2008 devrait être l’année du changement de ce point de vue là et mon classement devrait s’en ressentir… si le numéro 8 que l’on m’a officieusement attribué ce dimanche pouvait être prémonitoire, je suis prêt à signer de suite !

Dernière petite chose, je trouve toujours aussi sympa le principe des podiums UFOLEP durant lesquelles tout le monde est récompensé. Certes ça rend la cérémonie protocolaire un peu plus longue mais ça a aussi le mérite de valoriser toute personne ayant rallier la ligne d’arrivée (ce qui doit pour tout le monde rester l’objectif premier… c’est mon coeur de marathonien qui parle) mais aussi de rendre ce moment bien plus sympa puisqu’il y a bien plus de personnes présentes pour s’applaudir entre elles et discuter.

Et la suite ? Je suis cette semaine en récupération active pour bien digérer tous les efforts consentis cet hiver et sur ces quelques courses de préparation, puis la semaine prochaine je remettrai gentillement la pression à l’entraînement pour arriver à la fois reposé mais avec un corps "sous pression" au Morvandiau pour lequel ma motivation est grande !

A très bientôt.
Pyf

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s