Championnat de France à Serre Chevalier, en petite forme mais l’essentiel est assuré

C’est avec bien du retard que je viens vous résumer tout ce qu’il s’est passé depuis le Tour de l’Ain fin juin.
 
Ca commence par une décision à prendre : faire ou ne pas faire le Championnat du Monde Marathon le week-end suivant. Mon coeur dit oui mais mon genou encore blessé et douloureux dit non. Cela serait prendre trop de risque que d’effectuer une course de six heures. Nous allons donc à la place à la Coupe de France des Orres.
Je n’ai malhereusement pas vraiment digéré les quatre étapes du week-end précédent et ce fut une course sans : moi qui supporte bien l’altitude habituellement suis cette fois très gêné, manque de motivation et manque de lucidité qui me conduira à la faute dans un dévers rendu humide par la pluie battante qui "anime" notre course.
A mi-course, alors que je navigue aux altentours de la trente cinquième place je décide d’en rester là pour aujourd’hui… cela ne me ressemble pas.
La fatigue est proche et elle me sautera littéralement au visage à notre retour à Nevers. Entre cette course et le Championnat de France qui aura lieu deux semaines plus tard je suis un "légume", incapable du moindre effort alors je me contente de l’entretien minimum en espérant retrouver un peu de fraicheur.
 
Finalement, je ne vais pas si mal m’en tirer puisque je vais effectivement retrouver la force et la motivation nécessaire pour faire une course et assurer l’essentiel : un Top 20 pour être en 1ère Catégorie (Elite) l’an prochain. Les sensations ne furent pas exceptionnelles mais la motivation aidant j’ai réussi à rester pami les quinze premier pendant cinq des six tours avant de perdre pied dans le dernier tour pour finir dix huitième. Mis à part une rencontre avec un filet de sécurité dans le premier tour qui m’aura bien esquinté le visage (mais qui m’aura aussi éviter une énorme chute !) je n’ai pas grand chose à me reprocher, j’ai fait au mieux avec mes petits moyens du moment. Très satisfait donc.
 
pyf_apres_rencontre_filet_securité 
 
Depuis cette course il y a trois semaines, je paye par contre mon début de saison et je suis dans un profond surentrainement dont il m’est bien difficile de sortir. Espérons que tout le repos pris va m’aider à reprendre progressivement pendant nos deux semaines de vacances à la montagne et qu’il me sera ainsi possible de préparer une belle fin de saison, essentiellement composée de marathons.
 
La réponse à notre retour fin août !
Bonnes vacances  tout le monde.
Pyf
Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s