Merrell Oxygen Challenge au Lioran – Marathon

Bonsoir,

Je vais aller assez vite pour le résumé du marathon ce soir, tout simplement parce qu’en raison d’une énorme chute j’ai bien du mal à rester assis.

Mini résumé quand même :
Je pars seul assez rapidement après le départ sans trop forcer. Après une vingtaine de minutes, Olivier Maignan et Kohei Yamamoto me rejoignent… la course peut donc commencer !
Nous passons ensuite plus de deux heures ensemble avec une petite apparition de Thibault Vassal qui nous rejoindra pour quelques minutes avant de sauter dans la bosse suivante.

Nous passons au Pra du Bouc avec à peu près 2h30 de course à trois et je craque dans la montée vers le Plomb du Cantal. J’ai commis l’erreur de partir un peu trop couvert (départ à 8h…) et je suis en train de prendre un bon coup de chaud. Je dois finir la montée à pieds jusqu’à trouver de la neige à mettre dans le maillot et dans le casque. C’est efficace : quelques minutes plus tard, tout va mieux.
Entre temps je suis quand même passé du groupe de tête à la cinquième place puisque Aurélien Collet et Joris Bagnol m’ont passé alors que je marchais… nous avions pourtant une sacrée avance. Quel gâchis et quelle erreur de débutant !

De retour dans la course, je finis par reprendre quelques encablures sur Joris et je suis de retour quelques mètres derrière Aurélien, j’ai l’impression qu’exception faite de la période coup de chaud je suis quand même plus rapide que ces deux là… alors même si je ne reverrai pas la tête, une troisième place me conviendrait bien.
Cela ne restera cependant qu’une "idée" puisque je vais m’exploser quelques mètres plus loin dans une descente. J’en profite pour parler du vice des panneaux "danger" : nous venions de passer devant plein de pseudos "dangers" qui n’en étaient pas, alors quand je suis arrivé dans la descente dans laquelle je suis tombé, j’ai pris cela comme les dangers précédents sauf que là il était bel et bien réel. Une succession de rochers formant des marches, j’ai bien passé les premières mais elles m’ont fait prendre un peu de vitesse, trop pour m’arrêter alors que j’ai bien vu que les suivantes étaient un peu "too much" pour moi… j’ai du me lancer, ça n’est pas passé.

Quelques hurlements plus tard, je tente de repartir … je vais finir moitié à pieds moitié sur le vélo pour prendre la 6ème place, en 5h45 quand même.

Un petit mot sur le parcours : c’est le marathon le plus dur que j’ai vu de ma vie… seul vrai gros bémol : le portage d’une heure à la fin, franchement ça aussi c’était un peu "too much".

J’ai fait le point avec le médecin, il n’y a probablement pas de casse mais j’ai une ordonnance pour une radio à pratiquer demain quand même si la douleur ne s’atténue pas un peu.

Au général je dois maintenant être 4ème donc si j’arrive à prendre le départ de l’enduro dimanche, la carotte sera de tenter d’aller chercher la 3ème place… tout en minimisant les risques, j’ai mon cota de bleus, égratignures et autres douleurs pour le week-end.

Résultats :
1 – Kohei Yamamoto
2 – Olivier Maignan
3 – Aurélien Collet
4 – Joris Bagnol
5 – ???
6 – Pierre-Yves Facomprez

Demain repos mais je vous dirai si oui ou non je peux prendre le départ de l’enduro dimanche.

Pyf

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s