Sunshine Cup, round 1, Voroklini, 32ème

Moi qui avait pris pour habitude de
commencer ma saison dans le froid et sur des courses courses et pas
trop difficiles, voilà du gros changement pour 2010 et soit dit en
passant du bon changement !

C’est peu après 11h30 que la bonne
centaine de coureurs hommes s’élancent (les filles suivront une
minute après) pour un start loop + sept tours. J’avais mis trente
minutes par tour à la reco mais je ne sais pas pourquoi j’ai
pourtant l’immpression que je m’élance pour une course de deux
heures…

Le plateau est très relevé avec aussi
bien des noms connus (Paulissen : champion du monde marathon, Soukup
: 6ème des derniers jeux olympiques, Dietsch, etc.) que des moins
connus (l’équipe ruse est au complet, beaucoup de belges, etc.),
autant dire que le top quinze qui permet de prendre des points UCI
sur cette course n’est comme prévu pas très accessible. L’ambition
a des limites et ce sont ces limites qui nous ramènent à la
réalité, rires !

Départ donné en ville avec un start
loop et un début de premier tour très très serré, interdiction de
se relever un seul instant au risque de se faire doubler de tous les
cotés. Une fois cela passé la course est assez limpide, je trouve
ma place autour de la quarantième en prenant garde tout de même de
ne pas m’en mettre une grosse dans les descentes assez piègeuses.
J’ai presque tout le temps Thomas Dietsch en point de mire une
vingt-trente secondes d’avant, c’est un bon repère à avoir. A
partir du quatrième tour mes avant bras commencent à lâcher un peu
comme souvent en début de saison et/ou lorsque je n’ai pas roulé
depuis trop longtemps dans les cailloux et je me retrouve donc en bas
de la longue descente à freiner comme une fille à deux doigts…
j’ai de toute façon un maillot rose sur les épaules alors ça passe
inaperçu ;-p ! Pour autant je ne baisse pas plus que cela de rythme
et une bonne remontée commence, un peu calquer sur celle que fait
Thomas puisque je ne le reprends pas mais nous doublons tous les
deux. Dans le sixième des sept tours et alors que nous passons les
deux heures de courses, la remontée s’accélère puisqu’à défaut
d’être puissant je démarre 2010 toujours aussi endurant (mon corps
continue à me convaincre que je devrai faire du marathon et je
continue de le contredire en faisant plus de XC !), je double un
russe à pieds dans une des difficiles montées et puis vient le
moment de partir pour le dernier tour avec cinq-six coureurs devant
sur lequel je pense pouvoir rentrer et là, grosse surprise, un
comissaire me dit « go-go-go » et juste qu’en j’arrive à
coté hurle « STOP », je passe à la trappe à une ou
deux seconde près. J’ai un retard sur le premier équivalent à 80%
du temps qu’il met pour faire un tour et donc la règle Coupe du
Monde des 80% s’applique je dois m’arrêter. Ce que je ne comprends
pas très bien c’est que dans le classement les coureurs qui étaient
derrière moi ont été reclassés devant moi et je suis donc
officiellement 36ème. Ce n’est pas bien grave, c’était un bon
entraînement et j’étais quoiqu’il arrive bien loin de la 15ème
place porteuse de points UCI. Les bonnes sensations me donnent par
contre beaucoup d’espoirt pour le week-end prochain, à suivre donc !

Pyf

Ps : bientôt des photos de la course,
mais la connexion super lente ne rend pas les « uploads »
de photos faciles.

Mise à jour du 24 février : le classement a été mis à jour, je n’avais rien demandé mais on m’a bien remis à ma place soit 32ème. J’étais donc bien comme je l’avais vu pendant la course le premier à avoir été arrêté à l’entame du dernier tour. J’étais déjà déçu d’être arrêté pour une seconde alors c’est bien de retrouver ma vraie place.

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s