Deux championnats de Bourgogne pour un retour !

ENFIN !!! Voilà qui résume en un mot le soulagement ressenti au passage de la ligne hier. Première "vraie" victoire de l’année et elle tombe au bon moment puisque c’était le championnat régional VTT.
 
Après une cyclosportive Look "correcte", mon vrai retour remonte à il y a tout juste une semaine au championnat de Bourgogne sur route. Certes, je n’avais pas le niveau des tous meilleurs mais j’avais un niveau suffisant pour animer la course avec les elite (1ère catégorie). C’est déjà un bon signe compte tenu de mon niveau "moyen" sur route et du fait que j’avais seulement repris la route deux semaines plus tôt (week-end de la Pentecôte) alors que mes courses précédentes sur route remontaient à août 2009. Je passe la ligne d’arrivée en 10ème position et premier coureur n’étant licencié ni au Creusot, ni à Dijon, c’est en soit, déjà, une petite victoire.
 
A une semaine du Bourgogne VTT, la confiance revenait donc mais restait à savoir comment je pourrai m’en tirer en VTT alors que ma dernière compétition terminée remontait au 24 avril. J’avais d’ailleurs longuement hésité à faire une course VTT plutôt que le Bourgogne route mais je me suis finalement laissé tenter par un bon test sur bitume.
 
Nous y voilà donc, championnat VTT à Loché aux portes de Mâcon, soit pas tout près pour nous nivernais…
Bon niveau au départ de la course avec les frères Raymond et Thomas Janin de l’équipe Beaumes de Venise, des coureurs du team Off-Road, Rémy Pompanon du SCO Dijon, etc.
Je pars deuxième ligne derrière les espoirs, puis me replacent rapidement jusqu’à tirer le peloton en fin de première bosse après quelques minutes de course. Il y a encore du monde dans la roue y compris les deux très bons juniors du team Off-Road. Je ne me retourne plus trop et à la fin du premier tour nous ne sommes plus que deux avec Thibault Raymond. Thibault est espoir mais par principe et pour que la victoire soit plus belle dans nos catégories respectives, on se battra pour le scratch sur cinq tours qui donne le titre non officiel mais assez honorifique de champion toutes catégories confondues.
Nous ferons trois tours très rapides pour nous assurer une avance confortable et à partir du quatrième tour je sens qu’on accuse le coup tous les deux, cela fait longtemps que je n’ai pas couru en VTT et je le paye : je suis en début de crampe dans tous les muscles de mes jambes. Je pense bien à un moment donné à juste laisser filer et me contenter de la victoire en sénior, et puis non, la hargne reprends le dessus. Je passe alors outre le petit moment difficile et sachant que je ne pourrai faire la différence en montée au risque de déclencher les crampes, cherche un plan B.
 
Vu que nous sommes tous deux à la limite des crampes, la plan B c’est une attaque en descente. Un peu risquée mais c’est la meilleure idée qui me passe par la tête… et par chance ça fonctionnera sans que je ne finisse dans un fossé (rires…) !!! L’idée c’est que si je prends un peu d’avance dans la descente, Thibault sera obligé de faire un effort en montée au risque pour lui aussi de déclencher les crampes ce qui pourrait être fatal.
Il ne me restera plus qu’à faire le dernier tour en optimisant les braquets et en passant régulièrement de la position assise à celle en danseuse pour repousser le moment où mes muscles me lacheront.
Et voilà une belle victoire qui fait très plaisir après ce début de saison abominable ! Bravo également à Thibault qui m’aura poussé dans mes derniers retranchements. Nous nous retrouvons sur la ligne d’arrivée et faisons ensuite ensemble une petite récupération active, il n’y en a pas un en meilleur état que l’autre, nous sommes rincés !
 
Voilà qui conclut fort bien le cycle que j’avais entamé au lendemain de mon abandon à Pernes les Fontaines et qui avait justement pour objectif d’être de retour pour ce championnat. Maintenant un peu de repos le week-end prochain avant de tenter de monter le deuxième étage de la fusée pour être encore plus fort dans un mois pour le championnat de France. Le compte à rebours est lancé…
 
Pyf
 
Ps : Au passage un grand merci à mon ami Mickaël pour les passages de bidons !
Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s