Championnat Nièvre route

Cet après-midi avait lieu le Championnat de la Nièvre sur route. J’ai longtemps hésité entre une Coupe de Bourgogne VTT et ce championnat mais le circuit de Clamecy étant plutôt difficile et à moins d’une heure de la maison (donnée que je néglige de moins en moins) j’ai finalement opté pour l’option bitume.
Nous ne sommes malheureusement pas très nombreux au départ et encore moins nombreux en provenance de la Nièvre (ce prix de Clamecy est support du championnat mais aussi une course ouverte à tous). Il y a par contre quelques bons coureurs de Troye (UV Aube et UVCA), David de Vecchi de Semur en Auxois et Olivier Farama d’Auxerre. L’objectif est simple : être le premier nivernais à franchir la ligne…
Après 2-3 tours de course, la sélection est déjà bien avancée et nous ne sommes plus qu’une dizaine dans le groupe de tête. Je pars seul en haut de la longue bosse, comme toujours j’aime faire la course devant quitte à laisser un peu de force dans la bataille, je suis rapidement rejoins par De Vecchi et Farama. Nous ne serons jamais repris sur ce qu’il reste des quinze tours à parcourir.
Je suis avec deux coureurs d’expérience et qui semblent assez amis, je comprendrai assez vite que De Vecchi n’est pas là pour gagner, il a fait cent bornes "d’échauffement" pour venir prendre le départ de cette course (il prépare l’étape du Tour). En bon ex-elite qu’il est, il me semble pourtant le plus puissant. Farama est plus discret, relaie peu, on l’emmène donc le plus souvent sans trop s’en préoccuper et quand il vient prendre des relais, c’est bonus.
Mes sensations ne sont pas grandioses, je suis en dernière phase d’entraînement pour le championnat de France VTT qui aura lieu dans trois semaines et je crois que je laisse pas mal d’énergie dans des entraînements à des intensités de plus en plus hautes. Il me manque la hargne qui fait que l’on va se défoncer pour gagner. J’ai l’impression de tenter de conserver cette énergie pour mes entraînements et accessoirement pour Super Besse (coupe de France VTT) la semaine prochaine. Je me contente de l’essentiel : le titre nivernais et les primes sur la ligne d’arrivée (ça me permettra de ramener quelques cadeaux à Caro).
Dans le dernier tour, je ne me comporte pas vraiment en battant, au lieu d’accélérer je finis sans grande conviction puisque mon maillot est mes primes sont assurés. Farama attaque sans que cela ne soit impressionnant, je laisse partir, sur le moment ça ne me choque pas… après coup je m’en veux. Si je vais courir je me dois de me battre bien plus que cela, sinon autant s’entraîner à la maison !
Je suis quand même Champion de la Nièvre toute catégorie, un titre que je n’avais jamais eu, ce n’est pas si mal…
A bientôt pour la suite.
pyf
Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s