Triathlon de Nevers et « transitions »

 

Il est de ces choses que l’on ne cesse de remettre à plus tard… pour moi l’une de ces choses a longtemps été la pratique du triathlon… jusqu’à dimanche dernier 15 août, date de mon premier triathlon. Il ne restera pas mémorable sur le plan de la performance, notamment en natation et lors des transitions (je vais y revenir) mais il marque sans doute une autre sorte de transition assez nette vers de nouveaux défis.

 

Petit flashback :

  • Ma première compétition VTT en 1998 était un duathlon vert. Un pur hasard en l’occurence.

  • Alors que j’étais junior (10 ans en arrière déjà), j’avais dis à ma mère lors d’une course nationale VTT à Pra-Loup qui avait lieu à la même date que le triathlon d’Embrun (format Ironman) que je rêverai de participer à cette épreuve un jour.

  • En 2002, alors que je ralentissais fortement les compétitions à VTT j’avais pris part au très relevé duathlon des collines Marseille avec une performance assez intéressante, j’étais très léger en 2001-2002 et cela m’avantageait beaucoup en course à pieds.

  • En 2005, après avoir été embauché chez Look, je me fixe rapidement pour objectif de tenter de faire Embrun en 2006 et c’est en préparant Embrun que je me suis remis au VTT. J’ai en effet en mars 2006 pris le départ de courses VTT et mon niveau après un hiver studieux comprenant beaucoup de natation m’avait tellement enthousiasmé que j’avais repris le VTT en remettant à plus tard Embrun.

  • L’été dernier, après quelques déceptions en VTT, la décision était prise à 95% de basculer au triathlon et plus particulièrement au Xterra, projet remis à plus tard (une fois de plus !) après mon podium inespéré au Championnat de France Marathon.

Cette année 2010 a été difficile sur le plan sportif, la principale raison fut ce satané virus attrapé à Taiwan mais je ne peux pas cacher que ma motivation pour le VTT est en baisse également. Le cross-country format court ne me convient plus et ne m’enthousiasme plus vraiment et le marathon n’existe plus vraiment en France au point où l’on considère qu’une équipe de France peut-être composé d’un seul coureur pour les Championnats du Monde (qui ont eu lieu le 8 août) alors que tous nos voisins européens ont au minimum cinq coureurs au départ. Alors si le XCO ne m’attire plus trop et que le XCM n’a plus réelle légitimité en France, je crois qu’il est vraiment temps d’aller m’essayer à une discipline nature assez voisine puisque incluant du VTT : le Xterra ou triathlon vert.

Le Xterra c’est 1500m de natation en eau libre – 36km de VTT – 10km de course à pieds de type trail. Bien entendu qui dit passage au Xterra dit bien entendu prendre le départ de triathlon sur route pour se préparer, apprendre et se faire plaisir puisque l’ambiance y semble excellente.

 

Cette « transition » semble être une évidence et pourtant je pense que deux éléments m’ont retenu jusque là :

  • Ma clavicule droite cassée en 2001 me fait souffrir quand je nage trop régulièrement.

  • Mes chevilles raides de cyclistes ont bien du mal à supporter la course à pieds.

Ceci explique cela… les deux sports autres que le VTT vont me demander apprentissage, patience, progression lente et adaptation. Ça a souvent un peu freiné ma décision, mais il faut bien se lancer un jour alors cela prendra le temps que cela prendra (y compris en heures d’étirement) mais je suis bien décidé à y arriver.

 

J’aurai l’occasion de reparler de ma nouvelle organisation et des nouveaux objectifs mais pour ne pas faire trop long ici, passons à un court résumé du triathlon de Nevers.

 

Avant toute chose félicitations au club de Nevers pour cette superbe organisation.

Je m’attendais à ce que ce triathlon soit une succession de gags et je m’en amusais beaucoup les jours précédents l’épreuve. J’ai en effet repris la course à pieds deux semaines tout rond avant le triathlon, je n’ai jamais nagé avec une combinaison (c’est tout juste si j’ai réussi à l’enfiler), jamais nagé en eau libre, jamais couru pieds nus pour rejoindre le parc, etc. Pour autant j’avais aussi calculé qu’en perdant approximativement 9-10mn sur le 1,5km de natation, 4-5mn sur le parcours vélo de 40km ultra roulant (alors que je suis plutôt grimpeur) et sans vélo de chrono et de nouveau 4-5mn sur les 11,5km de course à pieds, je devrai finir à peu près à 20mn de la gagne voir un peu plus en comptant les transitions hasardeuses. Enfin ça c’était dans le cas où je réussirais déjà à sortir de l’eau, rires !

Mes calculs se sont avérés assez justes à peu de chose près et je finis à 16mn20 du local Anthony Pannier qui a un niveau triathlon globalement assez similaire à mon niveau en VTT.

Au delà du résultat sans importance pour un premier, j’ai éprouvé beaucoup de plaisir lors de cette épreuve, l’expérience est donc plus que jamais à approfondir, ça tombe bien j’étais déjà inscrit au Xterra Suisse qui aura lieu le 11 septembre.

 

D’ici là, encore un peu de VTT à Méribel pour dire au revoir à la Coupe de France XCO et beaucoup de boulot pour améliorer ma course à pieds et ma natation.

 

Souhaitez-moi bonne chance dans ce nouveau challenge que je me ferai un plaisir de vous faire partager🙂 !

 

Pyf

 

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s