Attention au départ… deux fois ! (Morvandiau inside)

Bonjour tout le monde,

Désolé pour le manque de news depuis un mois, comme l’a dit mon chanteur préféré : « pour vivre heureux, je vis caché » (une barre PunchPower offerte pour le premier qui me dit de quel chanteur il s’agit, lol), dans mon cas j’aurai pu ajouter « et débordé ». Cela résume assez bien ce dernier mois, beaucoup de boulot chez Look, beaucoup de préparatifs divers, beaucoup de tâches quotidiennes qui se sont cumulées et pour finir autant d’heures de selle que possible pour préparer l’aventure d’une vie.

J’ai du arrêter de courir à pieds et donc faire l’impasse sur le semi-marathon prévu en raison d’un début de périostite (je découvre les blessures du coureur à pieds), je me suis aussi abstenu de re-courir en VTT jusqu’à hier. Contrairement aux autres début de saison où j’avais très envie de courir, là je n’avais qu’une chose en tête m’entraîner tout en conservant un maximum d’énergie (et donc en limitant les « déplacements course »). Je me rends bien compte aussi qu’au delà de la Cape Epic ma tête n’est plus vraiment à essayer de gagner encore et encore les mêmes épreuves en VTT, ma tête me dit de vivre mon dernier rêve de vététiste et de passer ensuite au triathlon : OUI CHEF !

Ceci étant dit, je participais au Morvandiau hier pour faire une belle sortie VTT avant de prendre l’avion. Je suis un peu désorganisé, j’ai oublié mes bidons, mes chaussettes de rechange, bref on dirait que je ne sais même plus faire mon sac mais je finis par trouver un bidon (merci aux copains pour le prêt de bidon et la boisson) mais dans tout ça je ne m’échauffe pas beaucoup et vraiment pas intensément.

Attention au départ numéro 1 : la sanction se fait sentir peu après le départ, la bosse qui m’avait permis de faire la différence en 2008 et 2009 est cette fois un calvaire, je me fais lâcher lamentablement et comme prévu Thibaud Raymond et Anthony Gauthier sont très forts.  Ca me permet de voir ce que je faisais subir aux autres dès la première bosse par le passé, assez frustrant de se faire lâcher après 5mn de course. Ceci étant dit ça termine mon échauffement, je suis 5ème, puis 4ème et après la première bonne descente je vois apparaître Anthony Gauthier qui s’en est mis une bonne, je prends des nouvelles, ça va mais il roule un peu plus doucement le temps de se remettre, me voilà 3ème avec Romain Paillard juste devant (sans doute parti trop vite). Je lui prends la seconde place sans jamais arriver à trop distancer ceux qui sont derrière ni à reprendre Thibaud Raymond qui comptera jusqu’à 1mn30 d’avance. Je prends donc un bon rythme mais qui manque franchement de punch, juste de quoi maintenir cette seconde place, je pense être limite en montée mais je reprends du temps sur chaque descente (merci le tout-suspendu « grand débattement » !) pour finalement stabiliser plus ou moins les écarts. Et puis non loin de l’arrivée Thibaud Raymond crève et finit à plat, nous serons deux à le doubler avant la ligne d’arrivée. Je gagne un peu sans gloire, mais puisqu’on ne me verra plus très souvent en VTT c’est bon à prendre quand même.

A chaud voilà ce que cela a donné sur Facebook hier :

« De retour du Morvandiau et la morale du jour : parfois on ne gagne pas alors qu’on méritait largement (Morvandiau 2008 par exemple) et d’autre fois on gagne alors qu’on ne méritait pas (Morvandiau 2011). C’est le jeu des sports à la fois physique/ technique/mécanique et je suppose qu’au final entre les fois où ça tourne en notre faveur et les autres fois où l’on se dit que le sort s’acharne contre nous ça s’équilibre… cela ne m’empêche pas de rendre hommage à celui qui aurait du gagner aujourd’hui (Thibaud si tu me lis…) ! »

Les Morvandiau depuis 2006 :

– 2006 : 4ème.

– 2007 : Morvandiau annulé cause tempête.

– 2008 : 2ème après avoir fait toute la course en tête sous la pluie mais hypothermie dans la dernière descente…

– 2009 : Vainqueur « mérité ».

– 2010 : Absent car en déplacement professionnel à Taiwan.

– 2011 : Vainqueur « chanceux ».

Attention au départ numéro 2 : demain route pour Lyon et mercredi matin 6h avion pour Le Cap. Je vous donnerai des news de là bas !

Pyf

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Attention au départ… deux fois ! (Morvandiau inside)

  1. mickael dit :

    il s’agit de Renaud le chanteur.

  2. figolu dit :

    « Au fond de mon bistrot peinard »

  3. PYF dit :

    C’est Mickael qui a gagné la barre PunchPower ;-p ! Sur quelle épreuve se croise t-on pour que je te la donne ?
    ——
    Figolu, merci pour la suite des paroles, mais Mickael est passé par là une demi-heure avant toi… Rendez-vous pour le prochain jeu « gagnez votre barre PunchPower (je vais faire ça plus régulièrement puisque je vois que ça a du succès, looool !

  4. Rémi des monts d'or dit :

    Bravo PYF !
    Et content de voir que tu apparais désormais sur onlinetri.com : rien que ça fait de toi un vrai triathlète !!
    Bon voyage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s