Triathlon de Cepoy, 3ème… logique !

A 13 jours du premier objectif « B » de la saison (les « A » viendront un peu plus tard) à savoir le 70.3 de Majorque je participais au triathlon courte distance, euh pardon distance M de l’agglomération de Montargis à Cepoy. Je jouais presque à domicile puisque 1h20 de voiture aller pour un triathlon c’est peu quand on vit à Nevers. Il m’a pourtant fallu faire beaucoup de voiture pour être présent puisque je devais d’abord rentrer de Bandol où j’étais en séminaire pour Look la semaine dernière, une semaine avec peu de sport, peu de sommeil et beaucoup de repas prolongés et donc copieux, pas idéal pour préparer un tri mais ce n’est pas la première fois que je me rends sur une compète ainsi et il en faut plus pour me déstabiliser.

Plus déstabilisant fut la découverte du Garmin « à plat » à 15mn du départ dans l’aire de transition, ce fut donc tout au feeling avec ni temps, ni cardio et encore moins de capteur de puissance bien sur (moi qui aime bien regarder les courbes après les courses j’aurai 30mn de plus pour tondre la pelouse à la place😉 ). Tout aussi déstabilisant fut le départ donné en natation alors que j’étais en train de m’échauffer 30m  derrière la ligne, faut croire qu’avec la cagoule néoprène je n’entends rien, déjà que Caro me dit que je suis sourd en temps normal… ce qui est sur c’est que je n’ai jamais eu besoin de ça pour faire des temps « catas » en natation donc ça ne pouvait rien arranger. Après la chute d’il y a deux semaines, je commence à envisager de renommer le site « Les MESaventures de PYF »😉 !

La bonne nouvelle c’est que finalement ces détails n’auront pas eu de conséquences significatives, le plus fort (Raoul Lavaut) a gagné, je suis à ma place et je pense que les plus de 500 inscrits sur la distance M auront passé une fraîche mais bonne journée grâce à une belle organisation, un beau site et un plateau plutôt compétitif.

Plus en détails, j’ai donc fait une natation juste acceptable en partant de derrière, 21mn14s pour je pense un peu moins de 1500m (1400 ???) ce qui m’a fait sortir entre 2 et 4mn après les autres potentiels  » Top 10  » du jour. Une fois sorti de l’eau j’ai bien tenté de mettre ma veste en transition mais mon manque de lucidité (merci le froid) et l’eau sur les bras m’ont vite fait renoncer, encore 15s de perdues. Départ en vélo pieds nus et sans veste finalement, va falloir pédaler pour se réchauffer et par la même occasion remonter puisque j’étais apparemment 35ème après la natation. J’ai froid j’ai froid mais je pédale, aucune idée de la vitesse, du cardio ou de la puissance mais finalement ma gestion n’est pas mauvaise « à l’ancienne », je reprends du monde jusqu’au moment où j’arrive dans le second tour 100m derrière les dossards 261 et 264 (ça balance… mais pas de pitié pour les tricheurs !) à qui je rends un grand hommage pour la qualité de leur contre-la-montre par équipe, du coup ce sont les deux que j’ai mis le plus de temps à doubler, quand enfin je suis arrivé à coté d’eux dans un talus qui tombait à pic j’en ai remis une petite couche, aucune envie de les voir se mettre dans la roue. Je finis le vélo sans trop savoir où je suis dans le classement mais j’ai un repère « temps » puisque je croise les deux premiers qui partent à pieds quand moi je descends du vélo, cela correspond à 2 à 3mn compte tenu de la longueur de l’aire de transition, même s’il y a 13km de course à pieds et non pas 10km comme le format M propose généralement je me rends bien compte que cela risque d’être impossible de revenir. Ma course à pieds bien que déjà en progrès par rapport à Sézanne n’est pas encore optimale et devant il y a de vrais clients à qui il semble délicat de reprendre plus de 10 secondes au kilomètre. Pour 13km je décide de mettre les chaussettes, il faut penser à l’objectif Majorque dans moins de deux semaines et éviter de se « charcuter » les pieds inutilement, je sors 6ème du parc et avec personne en ligne de mire, je me dis que le podium risque d’être difficile à aller chercher, je vois d’autant moins le podium possible sur les 5 premiers kilomètres que j’ai le contre-coup du froid, des muscles des pieds à la limite des crampes et la tête qui tourne pas mal, la première boucle ne fut vraiment pas une partie de plaisir pour moi. Ensuite ce fut beaucoup mieux et j’ai vraiment bien fini avec une foulée retrouvée, ça me permettra finalement d’aller rechercher le podium, les deux premiers restants inaccessibles avec un Raoul Lavaut qui avait 2mn d’avance après natation et T1 et qui finit avec 2mn30 d’avant sur moi, rien à redire donc !

J’ai tendance à être critique et exigeant sur moi même mais il y a quand même quelques motifs de satisfaction à l’analyse des résultats, notamment les temps vélo… et oui c’est bien un petit bonhomme de 59kg qui a fait le meilleur temps vélo en faisant les 40km tout seul (alors qu’à l’avant ça a roulé « en petit groupe », même en respectant les règles cela aide) et sur un parcours vélo certes comprenant pas mal de relances mais globalement favorisant plutôt les gros rouleurs. C’est très intéressant pour moi ou alors un peu inquiétant pour les autres, au choix. La seconde satisfaction est comme je l’ai dit précédemment ma fin de course à pieds, il faudra courir 21,1km le 11 mai donc content de ne pas avoir explosé sur les 13 au programme à Cepoy.

C’était donc un podium mi-figue mi-raisin, quelques erreurs mais aussi quelques bonnes satisfactions et au final une bonne journée passée sur une belle organisation et avec des amis présents (voir photo ci-dessous des deux guignols en HUUB😉 ), n’est-ce pas là le plus important !

Résultats : Resultats_Cepoy_2013

Photos (dans l’ordre chronologique) :

20130428_triathlon_cepoy_01

20130428_triathlon_cepoy_02

20130428_triathlon_cepoy_03

20130428_triathlon_cepoy_06

20130428_triathlon_cepoy_04

20130428_triathlon_cepoy_05

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Triathlon de Cepoy, 3ème… logique !

  1. Jérôme dit :

    Malgré ton départ « raté », le résultat est là même sans trace gps/puissance; BRAVO ! (comme quoi dès fois les sensations, c’est pas mal !)
    Tu es sacrément affûté en tout cas et le récit et les photos sont vraiment top, comme d’hab !
    Au fait, tu as pu remonter un new vélo correctement ? Sympa la lenti à l’arrière😉 ça doit gazer !!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s