Foulées de Nevers et programme de juin

Comme je vous le disais dans mon « article » précédent, je courais vendredi soir les foulées de Nevers pour la première fois. Six jours après l’Half Ironman de Majorque et avec donc un semi-marathon encore bien présent dans les jambes j’ai regretté jusqu’au coup de feu indiquant le départ de m’être inscrit avant Majorque (je suis toujours un peu trop optimiste quant à ma faculté à récupérer), le pire moment à dix minutes du départ quand enfin je me suis décidé à m’échauffer et que j’ai du m’arrêter au bout de 2mn avec une crampe dans le mollet gauche… l’affaire était bien engagée😉 !

Malgré ces petits désagréments, c’était enfin ma chance de les faire ces foulées (j’avais depuis des années une course le dimanche alors que les foulées ont toujours lieu le vendredi soir) et cela tombait plutôt bien car 2013 était l’année du changement : un vrai 10km officiel FFA alors qu’avant le parcours faisait 9km, enfin je dis un vrai mais il va s’avérer un poil long ce 10km plutôt de l’ordre de 10,2 à 10,3km, il semble par ailleurs difficile de faire un bon chrono sur ce parcours puisque sur les 3,3km du parcours il doit y avoir 1km de pavés (certaines sections « propres », d’autres beaucoup plus acrobatiques), le parcours est par ailleurs loin d’être plat.

J’en reviens au moment du départ, en dépit d’un manque évident de confiance dans mon corps pour la course du jour je reste positif et comme souvent sur les courses que je n’ai aucune chance de gagner j’essaie de me rendre « utile/animateur » d’une manière ou d’une autre, encore faut-il trouver l’occasion. L’occasion viendra très vite cette fois, une fois les petits coups de coude du départ passés (toujours « folklo » les départs CAP) je me retrouve devant et momentanément avec de bonnes sensations, je vais ainsi faire 2km en 3mn/km ce qui n’est évidemment pas un rythme que je peux tenir. Le fait que mon lacet gauche dans lequel j’avais plus ou moins bien accroché ma puce de chronométrage se soit défait après 1,5km n’a rien arrangé et il m’a fallu faire attention à ne pas perdre ma chaussure et à ne pas tomber dans les virages pour les 8,5km restants… ceci n’est cependant pas une excuse je vous rassure, j’aurai explosé quoiqu’il arrive ce que je n’ai pas manqué de faire en regardant les deux frères kényans et Antoine de Wilde (héros local) partir. Bizarrement quand j’étais avec eux j’ai eu l’impression d’être le « gros » de la bande, le physique d’un petit triathlète maigrichon reste bien plus imposant que celui de purs coureurs à pieds. Je me suis ensuite accrocher tout seul pendant 8km pour tenter de me remettre de mon effort des deux premiers et conserver la 4ème place avec un mollet gauche bien raide pas aidé par le lacet ouvert juste en dessous de lui … attention les contractures pour les jours suivants😉 ! Je passerai bien la ligne 4ème en 33mn50s à 2mn40 des trois premiers.

J’ai ensuite attendu l’appel sur le podium des 10 premiers du classement scratch et les primes pendant presque 2h… pas de bol c’était l’année des premières donc j’ai attendu pour rien, plus de 1700 inscrits sur ces foulées de Nevers soit un nouveau record mais plus de primes pour les 10 premiers, les temps sont durs, à moins que l’argent n’ait été distribué autrement… no comment😦 !

A part cette petite déception d’ordre pécuniaire, j’ai adoré ces foulées, beaucoup de public (merci pour tous les encouragements), un parcours qui ne favorise pas les gros chronos mais qui challenge le corps et l’esprit et le sentiment de pouvoir beaucoup mieux faire en préparant la course. Je reviendrai, c’est sur… pour tenter de décrocher plus que la médaille en chocolat  ! Pas impossible d’ailleurs que je tente de recalibrer mes temps sur 10km et semi-marathon à l’automne une fois la saison de triathlon terminée.

Résultats foulées de Nevers

Courbe foulées de Nevers (notez les deux premiers km beaucoup trop rapides😉 )

Maintenant comme promis la suite du programme :

Triathlon longue distance d’Obernai le 2 juin, je suis impatient d’y être, il y a un chouilla trop de natation pour moi avec 2170m mais après des parcours vélo et CAP bien vallonnés devraient me permettre de remonter et surtout de beaucoup m’amuser. Venez nombreux sur l’événement, toutes les distances sont disponibles (L, M et S), pour peu que le temps s’arrange un peu d’ici là nous devrions tous y trouver notre bonheur !

70.3 Angleterre le 16 juin, je tente de me faire changer de catégorie pour le faire en pro et non pas en M30-34 comme à Majorque. J’espère qu’Ironman et l’organisation de la course accepteront, si c’est le cas cela signifiera bien sur que je fais une croix définitive sur le championnat du monde 70.3 de Las Vegas.

– Fin juin, retour au tout terrain, je vous donnerai mon programme Xterra dans les prochains jours (je finalise😉 ).

On finit en photos bien sur, comme d’habitude, photos des foulées de Nevers ci-dessous.

A bientôt pour la suite et d’ici là (s)portez-vous bien.

20130517_foulees_nevers_journal_du_centre_02

20130517_foulees_nevers_01

20130517_foulees_nevers_02

 

20130517_foulees_nevers_03

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Foulées de Nevers et programme de juin

  1. chartier dit :

    Félicitation tous de même !!!! géniale les photos et tu n’es pas gros!!! bises à vous deux….

  2. PYF dit :

    Merci pour le message, merci aussi pour les encouragements pendant la course🙂 ! Pas dit que j’étais gros en soit… je suis bien conscient que c’est loin d’être le cas, je disais juste que mon physique est assez différent de celui d’un coureur à pieds – normal puisque je suis triathlète et qu’il me faut donc des jambes pour pédaler et un peu d’épaule pour tenter de ne pas me noyer – et qu’être performant à un niveau un peu meilleur à pieds passerait entre autres choses par un petit changement morphologique pour être « comme les vrais coureurs »😉 . Rassure toi ce n’est pas d’actualité, surtout au début d’une belle saison de triathlon qui s’annonce !!!

  3. Jérôme dit :

    4ème avec ces petits ennuis et ces lapins devant, c’est tout de même très bien ! Puis courir à domicile, cela a un côté pratique ….
    Il sont pros ces kényans ?
    Mais il est clair que ta morphologie a changé depuis que tu fais du tri. Suivant ton site depuis pas mal de temps, on voit l’évolution !

    • PYF dit :

      Je ne sais pas s’ils sont 100% pros les deux kényans, le troisième c’est sur par contre.
      Pas pris beaucoup de kg par rapport à mes années VTT (2kg sur le poids de forme grosso-modo) mais répartition différente, c’est sur😉 .

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s