News à quelques heures du 70.3 UK + retour sur Obernai

C’est d’Angleterre que je vous écris ces quelques lignes, à Tiverton très exactement, à environ 45mn en voiture (quand on n’est pas obligé de s’arrêter tous les 300m car on croise une autre voiture) de Wimbleball Lake d’où sera donné le départ de l’Ironman 70.3 UK demain matin à 7h pétante. Pourquoi loger si loin vous allez me dire… bah c’est simple, il n’y a pas vraiment plus près, à moins d’aller au camping du lac mais vu que la température ne dépasse jamais les 12° « là haut », que la pluie ne cesse jamais plus de 3 heures d’affilée et que le vent descend rarement sous les 40-50km/h je ne vous cache pas qu’on est mieux à l’hôtel !

Je pense que ça vous dresse déjà un peu le portrait de la course. Je suis venu ici car ce 70.3 est réputé pour être une galère (c’est le 70.3 qui se gagne avec les chronos les plus longs du monde tous les ans) donc en théorie plutôt content que de venir sur une galère du point de vue des parcours. Le problème c’est que finalement depuis trois jours tout est un peu « galère » : le transport jusqu’ici fut galère avec les grèves en France, la logistique est franchement galère car on perd un temps fou pour aller et revenir du site (rien que sortir du parking prenait une demi-heure cet après-midi), le temps et galère et mon vélo a déjà les pneus recouvert de boue rien que de l’avoir emmené au parc à vélo, va falloir être vigilant demain dans le premier virage !

Vous l’aurez compris, le moral n’est pas sensationnel mais mon sac de transition bleu (bike bag) est rempli de vêtements et je vais donc tout faire déjà pour survivre aux conditions difficiles car à la sortie de l’eau à 7h30 il ne fera vraiment pas chaud, ensuite pour finir ça va de soit et si possible en bonus faire un peu la course. Je pensais que cette course serait une course objectif, au final ça se transforme juste en une étape à passer, à finir le mieux possible avec le moins de dégâts possibles, je me contente de peu mais je suis réaliste face à des conditions qui ne m’ont jamais réussies (froid et pluie).

On en reparle après la course.

Second sujet que je souhaitais aborder, le triathlon distance L d’Obernai auquel j’ai pris part le 2 juin. Un grand bravo et merci au comité d’organisation car l’épreuve était vraiment superbe ! Un beau plateau au départ, une grande chance avec de supers conditions climatiques alors que les jours précédents n’étaient vraiment pas favorables (les participants de Belfort la veille en ont fait les frais) et de superbes parcours. Tout était réuni pour une belle course, malheureusement je suis un peu passé au travers. Je finis 3ème à 3mn du vainqueur après une natation correcte, le meilleur temps vélo et une course à pieds qui est venue tout gâcher. Je sais expliquer l’erreur mais ça ne m’empêche pas de nourrir de grands regrets. En deux mots, n’ayant pas d’accompagnateur je me suis rendu au départ natation en vélo (deux aires de transitions différentes) mais sans prévoir de surplus à manger. Ensuite natation correcte si ce n’est deux bons coups de pieds pris au départ (une entorse à un doigt et saignement du nez pour tout le reste de la journée, ça c’était fait) et vélo comme prévu en m’alimentant correctement mais pas pu augmenter la dose comme il aurait fallu car j’avais juste ce qu’il fallait et rien de plus. Je pose le vélo deuxième. A la fin du premier des deux tours très difficiles à pieds je suis à 20s du leader et dans le feu de l’action je saute un ravito alors que je suis déjà franchement limite, erreur fatale et game over, quelques encablures plus loin je marche et la fin sera un enfer. Je me suis fait un bon ravito par contre après 2km de marche🙂 ! Le plus marrant dans l’histoire c’est que finalement c’est le coureur belge qui était 3ème depuis que je l’avais doublé en vélo qui est venu cueillir deux gras cramés dans le dernier tour CAP pour aller gagné. Bravo à lui, finalement ce fut lui le plus malin !!! Je finis à 3mn de la gagne, j’aurais du courir 10mn plus vite… avec des si on referait le monde alors tant pis pour moi et je n’aurai qu’à faire mieux la prochaine fois !

Aller temps d’aller au dodo, le réveil sonnera à 4h demain matin, ayez une petite pensée pour moi !

Cet article a été publié dans Récits de courses. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour News à quelques heures du 70.3 UK + retour sur Obernai

  1. Audreylavoine dit :

    Malade !!;-) bon courage
    Audrey

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s